Le bonheur est sur le toit

Le bonheur est sur le toit

Texte François Pélegrin

Préface Philippe Pelletier

Osons la rupture !
Adieu l’urbanisation extensive, la construction sur terre vierge…
Une nouvelle ère s’ouvre pour un renouveau urbain empreint de sobriété et de sens.
La loi Climat et résilience, visant à réduire drastiquement l’artificialisation des sols oblige à réviser fondamentalement les pratiques d’aménagement, de construction et de réhabilitation.
Les nouveaux mots clefs sont restructuration, transformation, requalification et densification raisonnable sous toutes ses formes : épaississement pour créer des loggias, jardins d’hiver et d’été, constructions en pignon et… surélévation.
L’acte de surélévation raisonnée, respectueux de l’harmonie urbaine, est le moyen de « faire du neuf avec du vieux » selon le principe de l’économie circulaire.
Des logements RE 2020 construits sur les toits seront plus vertueux et moins chers que ceux construits sur des terrains non viabilisés.

Après une analyse des enjeux et des difficultés de l’acte de surélévation, des propositions concrètes sont formulées pour lever les freins et quelques projets pionniers sont présentés.
Tel est l’objet de ce nouvel ouvrage de la collection lancée par le Plan Bâtiment Durable.